• hanté par le passé chapitre 12

    Chapitre 12 : mission périlleuse notre première rentré en scène que se passera t'il

        Maintenant informé de leur mission, les justicier se prépare, il mette au point  tous se qui doit servir pour pouvoir tous montais a temps, les piège, la charrette, les cachette, les emplacements ou pouvoir les remarquer, les ciblais qu’on ils arrivèrent, et tous le reste, marc et Lila sent surexcitais,  après tous c’est facile a comprendre, c’est leur première mission, et ils en hâtent de voir comment ca va se passer.

           Finalement Le jours temps redouté arriva, et tous étais prés, les justicier se levers a quatre heur du matin, pour pouvoir installer tous les piège, mais Lila avais fais un drôle de rêve, ou plus exactement un cauchemar, elle voyais un homme et une femme, lui dire et lui répéter de ne pas allez a la mission, de l’annulais, mais elle ne prêta pas véritablement attention a se rêve, et a huit heurs l’opération s’enclencha, chacun partit se cacher dans son arbre, ils avais choisit six arbre, qui fessait le tours de la forêt, au ca ou il ne passerais pas par la route principale, ils attendais et attendais, il étais neuf heur, et demi, Lila perchais sur son arbre attendez impatiemment, et la elle vie au loin les chevaux des soldat qui s’approcher, alors elle se précipita de faire son signale, pour que les autre vienne, érica fus la première a arriver sur les lieux, et les autre la suivi, il se mire tousse en position, Lila pris son arc, et des qu’ils sent arrivais, elle tira a coté des chevaux qui renverser leur cavalier, les laissons en cible pour les piège enclenchais par marc et Endré, la majorité d’entre eux tombas dans le piège, et les autre fus prix en cible par érica, et Patrick, pondant se temps Pedro prix la calèche dans la qu’elle étais installais l’argent et l’éloigna le plus possible du champs de bataille, et qu’on ils en réussit a piéger tous les cavalier dans le trous, ils se sent dépêcher d’allais rejoindre Pedro pour voir le prix de leur effort, enfin récompensais, Pedro n’avais pas encor ouvert le coffre, les justiciers avais décidais de l’ouvrir ensemble, mais ils en étais surpris, car le coffre étais vraiment gros, il fessait la taille de deux calèche réuni.

        Après qu’elle que minutes, ils se sent décidais à ouvrir le coffre, ils étaient impatiens, mais des qu’ils l’ouvrir, une dizaine de garde spéciale sortir, et les en attaquais, une très mauvaise surprisse pour nos amis qui furent prix au dépourvus, blaiser, encerclais, ils étaient Kao, Lila étais blaiser a l’épaule, les garde demandais au justicier de leur livrer la princesse, mais la ils ne comprenez plus rien, Lila voyant que c’étais encor sa faute, se leva, et leur dis : « je me rend si vous les laisser tranquille » les garde acceptèrent, mais les justicier ne comprenez rien a ce qui ce passer, elle se tourna vers eux et leur dit : « ne vous inquiet est pas, je vais mon sortir, mais vous… promettais moi…promettais moi de rester en vie, vous êtes ma famille » elle se tourna vers les garde, et se livra, mais a cette minutes précise, ils capturer tous les autre , Lila commençais a criée, ne savent plus quoi faire, elle l’ai supplier mais la, en voyant leur manque de fidélité a leur parole, et leur moqueries, elle se mis dans une colère noir, et la après qu’elle que minutes de silence de sa part, une lumière l’entoura, elle s’envola dans le ciel, et la c’est pouvoirs se manifester, l’eaux entoura les soldat, et la terre se brisa sous leur pied, ils finir par s’enfuir en courent, ses amis étais ébahi, effrayer, ils ne comprenez plus rien, marc commençais a avoir peur pour elle, il avais peur qu’elle se retrouve piéger dans ses pouvoir, car il avais bien remarquer qu’ils se déclenchais en fonction de ses sentiments, ils accouru vers elle, essayent de franchir la barrière de vent qui l’entourais et la il prix dans ses bras, tous en lui dissent : « Say, c’est fini, calme toi »

     en entendant c’est qu’elle que parole, Lila réussit a reprendre le contrôle de ses pouvoirs, tous s’arrêta, et la elle lui dit : « je suit désolais », et elle s’évanouie, érica la voyons dans cette état ne comprenez plus rien, mais savez qu’elle avais fais tous sa pour les sauvais, elle accouru vair elle, et les autre la suivi, et l’emmenèrent dans leur cachette, pour voir ses blessures, et la en examinent son épaule, ils trouvèrent la marque royale, ils n’on croyais pas leur yeux, Marianne partit a son chevait, et marc leur expliquai toute l’histoire, ils étais surprit, mais ils comprenez mieux ses réaction vis-à-vis de ses blessures, et son acharnement durent l’entrainement, pondant ce temps, Lila se réveilla, elle espérais que tous sa ne soit rien d’autre qu’un rêve, mais en voyant Marianne, elle compris que c’étais bien réelle, essayent de cacher son malheur elle souri à la petite, coupable voilà se quelle se répété, d’une part pour ne pas avoir réussit a métriser ses pouvoir, et de l’autre pour avoir mêlais ses amis a son problème, de plusse son bras lui fessait terriblement male, c’est vrai que la blessure étais assez profonde, Marianne appela les autre, qui accourir vair elle pour voir comment elle allais, Lila refusa de leur dire la vérité, elle estima qu’il avais déjà eu assez de souci, elle leur dit que c’étais rien seulement une petite écorche, mais ils savais bien que c’étais grave, ils l’avais déjà ausculter, Lila n’étais pas née de la dernière pluies, elle savais pertinemment qu’il savais maintenant pour ses origine, mais elle préféra ne pas abordais le sujet immédiatement, et les autre ne voulant pas la brusquer, la remercier pour leur avoir sauvez la vie, et la laissèrent seul en Compagni de marc, qui lui confia qu’il avais tous avouer a leur nouveaux amis, elle le regarda et souri en lui disant : « merci pour ce que tu a fait pour moi là-bas, sent toi je n’aurais jamais pus reprendre le dessus, je suit désolais de t’avoir fais endurais sa, pardonne moi »    

      Marc la regarda et lui dit : « ce n’est pas de ta faute, en aurais du savoir que c’étais un piège, et si en c’étais pas fais prendre aussi facilement, tu serais en plaine forme, alors si qu’elle qu’un doit excusais c’est bien nous, et surtout moi, je t’avais promis de te protéger et je n’ai pas réussit »

        « Non, ne dit pas sa, tu a déjà fais temps de chose pour moi »

        «Alors s’il te plais j’aurais une faveur à te demander »

        « Oui dit moi »

        « C’est facile ne te laisse plus jamais capturais, tu dois rester vivante, et n’oublie pas, tu n’es pas seul, en est dans le même bateau, en est aussi responsable de l’Iscrane que toi, et je…. (il rougi légèrement et détourne le regard)tu est très impotente pour moi (la prend dans ses bras)»

        Lila rougie à son tour en le regardent, les Bateman de son cœur s’accélérais, c’est vrais elle savait elle savait se qu’elle éprouvé à son égard elle l’aime je l’aime, oui je l’aime du plus profond de mon cœur, Lila se blottit encore plus dans ses bras et enfonça sa tête dans le torse de marc « Oui, c’est promis (je t’aime)»

     Lila se sentais bien au coté de marc, et a chaque foi qu’elle le voyer, son cœur s’apaisait, elle oublier toute ses douleur, et ne pouvais plus voir quelque chose d’autre que lui.

           De son coté Candi étais folle de rage, en ne voyant pas ses chevalier revenir, elle à compris très vite ce qui c’étais passé, et à  que la princesse étais bien plus dangereuse que ce qu’elle croyait et qu’elle devait réagir  avant qu’il ne  soit  trop tard.

             L’âpres midi, Lila n’avais pas encor repris assez de force pour pouvoir se levais, mais pour elle; le temps des explication étais arrivais, elle tenais a tous révéler a  ses amis, et elle-même, leur passé a elle et marc, les raisons pour les quelle elle n’a pas voulu leur dire la vérité depuis le début, ses pouvoirs, elle voulez absolument tous leur révélais, mais au finale, ils n’étais pas furieux, et en compris son geste, et a la fin, elle leur demanda quelle que chose, de la traité comme tous le monde, comme ils l’avais toujours fais avent de savoir la vérité, parce que pour elle, rien n’avais changer, les titre non pas d’impotences, seul l’être humain conte, les justicier accepter sa demande et la vie reprit sn courent comme avent, mais cette fois si en connaissent toute l’histoire et en ne se cachent plus rien les un pour les autre.

    Voila le chapitre, je sais j'ai étais longue mais je n'arrive pas à trouvé du temps avec la rentré je m'éxuse j'éssaiyerais de posté le prochain très prochainement, normalement après demain, car demain je me consntre sur mon deuxième blog que j'ai un tems so peut (beaucoup oui j sais) délécé, arigato pour avoir lu le chapitre, je vous prévien des que je poste le prochain.


  • Commentaires

    7
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 18:21

    tinkiete joublirai pas

    6
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 13:52

    ne t'en fais pas, j'éspère seulement que tous sera bientot régler et qu tu pourra publié d'autre chaitre surtout n'oublie pas de me prévenire d'acore ;)

    5
    Mercredi 11 Septembre 2013 à 13:36

    oui et moi je suis dsl car pour pmn blog avec la rentrer des classer et mon probleme de co je pe pas trop metre mes chapitre

    4
    Mardi 10 Septembre 2013 à 21:07

    NON, le problme 'et que j'ai une grande pane d'ispiration sur la fic mais j'ai eu une idée qui parré être sympa donc j poste la suite se soir et je te prévien promi cette foi je la poste se soir, d'ailleur elle est bientôt fini

    3
    Mardi 10 Septembre 2013 à 20:42

    moi aussi j ai peur mes je suis sur que sa se passera bien mes ta abendonner l autre fic

    2
    Mardi 10 Septembre 2013 à 14:36

    merci ^^, a après demain,  j'éspaire que la suite de ta fic sera bientôt afficher

    1
    Mardi 10 Septembre 2013 à 00:10

    J'ai peur pour Lila... J'ai peur de ce que la «reine» lui fera. En tout cas, je trouve ton histoire fantastique, j'en ai encore des frissons !  Continue comme ça, j'ai hâte de lire la suite. À après demain, alors !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :